La maladie de huanglongbing (HLB), transmise via des insectes, touche de nombreux producteurs d’agrumes en Asie du Sud-est, en Amérique et en Afrique (2). Cette maladie provoque des pertes de rendement, une diminution de la qualité des fruits et peut induire jusqu’à la mort des arbres. Il n’existe à ce jour aucune mesure permettant d’éradiquer la maladie, ce qui en fait l’un des dangers phytosanitaires les plus dangereux pour les cultures d’agrumes.

La région méditerranéenne, grande productrice d’agrumes, n’est pour l’instant pas touchée par la maladie. Pourtant le rapport de l’Anses avertit que la probabilité d’établissement de HLB y est élevée.

Plusieurs facteurs rendent l’établissement probable, comme le climat favorable ou le potentiel adaptatif des bactéries. Par ailleurs, l’insecte vecteur Trioza erytreae est déjà présent au Portugal et en Espagne.

Pour éviter l’introduction du pathogène, l’agence préconise de :

-Veiller au respect de la réglementation en matière d’importation des végétaux (toute importation de végétaux de Citrus destinés à la plantation est interdite) ;

-Réaliser des actions de sensibilisation auprès des voyageurs sur les risques liés aux introductions de végétaux de la famille des Rutacées (famille dans laquelle on retrouve les agrumes) ; etc.

L’Anses préconise également de renforcer la surveillance afin de pouvoir détecter rapidement une éventuelle apparition. En cas d’introduction, elle recommande un déploiement des plans d’urgence pour la surveillance, l’éradication et l’enrayement de la maladie.

Elle met également l’accent sur l’importance de développer des stratégies de lutte biologique contre les insectes vecteurs ou via des variétés de végétaux résistantes.

Léna Hespel

(1)Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail

(2)La maladie du huanglongbing est causée par différentes espèces de la bactérie Candidatus Liberibacter. Ces bactéries sont transmises aux cultures d’agrumes par deux insectes vecteurs, des psylles des espèces Diaphorina citri et Trioza erytreae.