L’aménagement des espaces publics du Campus urbain de Paris-Saclay, au sud de Paris, crée un besoin d’environ 8 000 grands arbres durant la période 2018-2025. « Or, l’intégration d’essences indigènes d’Île-de-France dans la plantation des espaces verts est contrainte par des difficultés d’approvisionnement des producteurs spécialisés de la région », constate l’établissement...
Contenu réservé aux abonnés du Lien Horticole

Pour y accéder : 3 possibilités !

15%

Vous avez parcouru 15% de l'article

Vous êtes déjà abonné, inscrivez-vous.

Inscrivez-vous ou identifiez-vous en haut du site. Vous aurez besoin de votre numéro d’abonné.

Je m'inscris
Vous n’êtes pas abonné, abonnez-vous.

Profitez de l’intégralité des contenus du site en vous abonnant en formule Intégrale ou 100% Numérique.

Je m'abonne
Vous n’êtes pas abonné, découvrez gratuitement.

Profitez, sans engagement, de tous les services de Le Lien Horticole pendant 1 mois, y compris l’accès complet au site Internet.

Je decouvre