Lundi 29 avril, des sujets exceptionnels en termes de dimension ont été chargés à la pépinière Ripaud de Cheffois en Vendée : des fougères arborescentes, des palmiers, des agaves et d’autres exotiques. Fournisseur historique du parc, la pépinière est en effet partenaire de Terra Botanica pour ces floralies.

5 zones “UniVerts” par Terra Botanica

Terra Botanica, le parc à thème dédié au végétal à Angers (49), expose pour la 1re fois aux Floralies de Nantes. Pour l’occasion, il propose une évocation condensée et symbolique de quelques-uns de ses univers en recréant 5 zones bioclimatiques baptisées « UniVerts ».

Sur 150 m2, les visiteurs trouveront :

• la jungle tropicale avec ses feuillages opulents, ses floraisons vives, ses orchidées et ses papillons multicolores ;

• un jardin tempéré avec ses floraisons généreuses et ses plantes grimpantes parfumées ;

• une zone humide avec ses espèces aquatiques ;

• une zone désertique avec ses cactées ;

• un espace glacé avec ses pins et lichens résistants aux températures les plus extrêmes.

Et en fil rouge de la scénographie, des sphères guidées par la sphère maîtresse : un ballon aérien, mappemonde d’un monde végétal et emblème de Terra Botanica.

Denis Griffon, directeur de Terra Botanica, veut « sensibiliser le public sur le caractère fragile de la nature, et sur la nécessité de préserver notre environnement végétal ». Avec le partenariat avec la pépinière Ripaud, le parc veut aussi mettre en avant la production horticole des Pays de la Loire.

Le parc de Maulévrier en miniature

Durant les floralies de Nantes, le parc oriental de Maulévrier près de Cholet en Anjou (« le plus grand parc japonais d’Europe ») propose un espace dédié au voyage et à la méditation. Une déambulation permettra de découvrir des ambiances : vallonnement luxuriant, bambous, écran végétal sur l’arbre de vie, pont rouge torii, petite fontaine tsukubaï en bambou, niwakis (arbres taillés), qui rappellent l’ambiance spirituelle des jardins japonais à l’époque d’Edo qui alliait subtilement minéral, végétal et eau.

Ce parc lui aussi, réalise son espace avec son partenaire historique : la pépinière vendéenne Ripaud de Cheffois.

Les équipes pédagogiques, les apprentis, les lycéens et les stagiaires du Fresne (Angers – 49) ont travaillé depuis lundi 29 avril et jusqu’au lundi 6 mai (week-end compris) sur deux espaces « pour donner vie à deux jardins imaginés et préparés depuis des mois. En s’associant à Mickaël Ripoche (paysagiste et agence Art des villes et des champs », le CFPPA du Fresne y fête le jubilé de son existence via le thème de la plénitude.

Un espace « Cultures transatlantiques : 50 ans d’expériences et paysages millénaires » évoque un paysage amérindien alliant flore tropicale, techniques actuelles, îlots vivriers, tukusipan (case communautaire pour la transmission intergénérationnelle des savoirs), forêt primaire… Cet espace a mobilisé les certificats de qualification professionnelle (CQP) Constructions paysagères, les CAP et BPA Jardinier paysagiste, et les BP aménagements paysagers.

Les jardins de la connaissance : Le Fresne et le collectif Vent d’Ouest (concepteurs paysagistes de jardins événementiels) se sont associés pour réaliser une exposition ornementale sur le stand de la région Pays de la Loire. Celle-ci veut illustrer sa mobilisation en faveur de l’apprentissage. L’aménagement comporte une bibliothèque végétale, une cascade de livres et des sculptures livresques. Un arbre doyen de la forêt primaire transmet ses savoirs aux jeunes sujets qui l’entourent…

Cet espace a mobilisé les BTS et les bac pro AP.

Odile Maillard

À noter : les floralies sont ouvertes du 8 au 19 mai 2019 au parc de la Beaujoire à Nantes (44). www.comite-des-floralies.com/fre/. Elles ne se déroulent à Nantes que tous les 5 ans.