Il existe un fonds dédié, le Fact (Fonds pour l’amélioration des conditions de travail), qui peut soutenir des initiatives individuelles d’entreprises ou associations de moins de 300 salariés, ou des actions collectives de branches ou interprofessionnelles. Les expérimentations innovantes peuvent ainsi obtenir, potentiellement, des financements.

Des actions collectives, autant que possible

« Les démarches doivent explicitement viser à améliorer les conditions de travail des femmes et des hommes (salarié-e-s) et nécessairement être participatives.

Les institutions représentatives du personnel ou, à défaut, les salariés doivent être informés du contenu du projet qui fera l’objet d’une subvention du Fact et être associés à sa mise en œuvre.

Dans un souci d’optimisation et d’incitation à une large diffusion d’outils et méthodes aux TPE-PME, le Fact recommande l’engagement d’actions collectives chaque fois que cela est possible », préviennent les organisateurs.

L’enveloppe totale dédiée est de 800 000 euros.

À noter que le Fact ne finance pas des investissements matériels ni des actions de formation.

Date limite de dépôt des dossiers : 23 août 2019

Commission d’examen des candidatures : 17 septembre 2019.

Odile Maillard

Cet appel à projet dans le cadre du Fact est proposé pour la seconde fois par l’Anact (Association nationale pour l’amélioration des conditions de travail).

Plus d’informations sur https://bit.ly/2XrxzBw