Sapin bio livré à domicile

Une vente éphémère, proposée par Mon Petit Coin Vert, se terminera le 16 décembre 2020. Pour chaque sapin coupé, un sapin est planté. Ces sapins sont cultivés en France dans le Parc naturel régional des Pyrénées Ariégeoises. En plus, « après le consommé de bœuf au jus de sapin du chef cuisinier Marc Veyrat, le sapin fait son entrée dans l’univers culinaire », assure la jeune entreprise qui propose un sirop composé de bourgeons et du sinaigre (vinaigre de sapin).
*A ne surtout pas confondre avec l’if.

Les enseignes de bricolage soutiennent les filières horticoles françaises

Bricomarché, Bricorama et Intermarché ont annoncé venir en aide aux filières horticoles durement impacté par la crise sanitaire. Un bouquet de 10 fleurs était offert pour chaque commande passée sur le Drive Intermarché. 833 400 fleurs ont été commandées à 7 producteurs français et distribuées les vendredi 20 et samedi 21 novembre, sans minimum d’achat requis.
Quant à Bricorama et Bricomarché, ils ont mis en place plusieurs dispositifs.
D’abord en décalant le paiement des remises de fin d’année (RFA 2020) à une date ultérieure. Mais aussi en prenant en charge une partie du coût de mise en culture de la gamme JardiBest (plantes aromatiques, rosiers, potager...). Egalement en prenant également en considération la situation liée à la Covid-19 dans les négociations commerciales 2021 avec les fournisseurs de végétaux. Par ailleurs, une partie des bénéfices de certaines offres commerciales devraient aller directement à la filière horticole française. Vendredi 20 novembre chez Bricomarché. Pour chaque sapin de Noël acheté, 3 euros devraient été reversés à l’interprofession Val’hor. Pour en savoir plus...

L’Impatiens BEACON® fait un don à la Fondation OI

En 2020, 55.943 $ (US) vont à la Fondation OI, organisation caritative qui sensibilise et soutient les personnes vivant avec et affectées par l’ostéogenèse imparfaite (maladie des os de verre). Chaque année, l’obtenteur de variétés horticoles PanAmerican Seed fait don d’un pourcentage de ses ventes mondiales de semences d’Impatiens BEACON® pour mettre en lumière une noble cause peu connue. La maladie osseuse génétique, caractérisée par des os fragiles qui se cassent facilement, touche entre 25 000 et 50 000 personnes rien qu’aux États-Unis. La Fondation OI vise à « améliorer la qualité de vie des personnes vivant avec l’OI par la recherche, l’éducation, la sensibilisation et le soutien mutuel ».
*L’Impatiens walleriana BEACON® a prouvé une haute résistance au mildiou

Biostimulants : + 16 % en 5 ans

L’Union des industries de la fertilisation (UNIFA), qui représente les intérêts des producteurs d’engrais, amendements et biostimulants en France et en Europe, s’adjoint l’expertise et les services de Kynetec, qui réalise des études de marché en agriculture, pour mettre en lumière les évolutions marché des produits spéciaux de fertilisation (non pondéreux) dont font partie les biostimulants. Les biostimulants représentent 18 % des surfaces du marché sur grande culture, vigne, arboriculture et légumes étudiées, en évolution de 16 % sur une période allant de 2015/2016 à 2019/2020. Si la période 2019/2020 montre un léger tassement (-7% des surface par rapport à 2018/2019), le taux d’application, c’est-à-dire les parcelles qui ont reçu au moins une application, n’a quasiment pas bougé entre les campagnes 2019-2020 et 2018-2019 : les agriculteurs français ont utilisé de la même façon les biostimulants entre ces deux années.

La gamme « Silence, ça pousse ! » s’élargit

A compter du printemps 2021, les entreprises Clisson et Hortipal rejoignent l’offre produit à la marque « Silence, ça pousse ! ». La gamme va donc s’élargir avec :
. des bulbes potagers, plants de pommes de terre (Clisson) ;
. ainsi que des gammes de végétaux pour le marché aux fleurs, en plants vivriers (plants potagers, fraisiers, aromatiques, petits fruits) et plantes ornementales d’extérieurs (Hortipal). Grâce à cette démarche, la gamme élaborée en collaboration avec la célèbre émission télé s’enrichit d’une offre pour le marché aux fleurs des jardineries sans plastique (les plantes sont cultivées en pots de fibre de bois Fertilpot), 100 % biodégradable (pas de plastiques qui doivent être dégradés selon un processus industriel) et sans tourbe.

Astredhor Seine-Manche, nouvelle adresse

Le siège administratif de la structure d’expérimentation a été transféré de Fauville-en-Caux à Mont-Saint-Aignan (76). La nouvelle adresse d’Astredhor Seine-Manche est la suivante : 32, rue Alfred Kastler, 76130 Mont-Saint-Aignan. Les coordonnées téléphoniques ont également changé : 02.35.97.69.99 pour l’accueil (Anita Arsonnet) et 02.35.97.80.05 pour la comptabilité (Maryline Le Rebourg).

Pourquoi les feuilles tombent en automne ?

Brut., le « média global 100% vidéo », s’intéresse aux arbres. « Ça arrive chaque automne : elles changent de couleur et finissent par tomber », nous explique l’équipe qui signe ce documentaire.

La rédaction