« De nombreux exposants ne souhaitaient pas participer par crainte de la possible contagion. Les visiteurs et acheteurs, italiens et étrangers, ainsi que les délégations internationales n’auraient pas tardé à faire de même », expliquent les organisateurs.

C’est la situation, jugée grave et imprédictible en raison du Covid-19 (ou « coronavirus »), qui a justifié cette mesure d’urgence, dès samedi soir. Une décision difficile, mais visant la sécurité et la santé. Puis, dimanche soir 23 février, le gouvernement a décidé officiellement d’interrompre tous types d’événements rassemblant du public, pour une durée d’au minimum une semaine.

Dans une volonté de prévention : « Le Secrétariat Organisateur considère la solution en question comme une nécessité, afin de sauvegarder la santé de tous (exposants, visiteurs, familles), l’intérêt et l’image des entreprises et de tous les organismes impliqués dans l’organisation de l’événement. Et la décision du report en septembre comme une opportunité pour maintenir une édition annuelle ».

Un septembre horticole très international

La 6è édition de My Plant & Garden devait se tenir cette semaine, du mercredi 26 au vendredi 28 février 2020. Pour l’heure, les jours précis ne sont pas encore avancés pour le report en septembre.

Reste que le mois de septembre 2020 va être bien chargé en événements horticoles internationaux donc pas facile à gérer, en particulier pour les exposants.

Sont d’ores et déjà au programme :

. Green is Life, du 3 au 5 septembre à Varsovie en Pologne ;

. Four Oaks, les 8 et 9 septembre à Cheshire au Royaume-Uni ;

. Salon du végétal, du 8 au 10 septembre, à Angers (49) ;

. Flowers’Expo, du 8 au 10 septembre à Moscou en Russie ;

. Ifex, du 9 au septembre, à Osaka au Japon ;

. Glee, du 15 au 17 septembre, à Birmingham, au Royaume-Uni ;

. Horti China, du 17 au 19 septembre, à Qingdao en Chine ;

. Salon vert, de 22 au 24 septembre, à Saint-Chéron (91)…

Odile Maillard