Il nous détaille en vidéo, quel est la place du végétal et du paysage urbain dans ce programme.

Ce plan en faveur des 222 villes françaises moyennes, sélectionnées par le ministère de la Cohésion des territoires et des Relations avec les Collectivités territoriales a été lancé par le gouvernement en mars 2018. Il mobilise 5 milliards d’euros sur 5 ans.

VAL’HOR, l’Interprofession française de l’horticulture, de la fleuristerie et du paysage, accompagne ce plan d’action national comme partenaire, pour lui faire bénéficier de son expertise en matière d’horticulture et de paysage pour la reconfiguration des centres ville.

François Arnould