Pour ses 10 ans, Terra Botanica accentue son action au service de la filière. Depuis juillet, l’Instant chromatik, ouvert en partenariat avec Graines Voltz, s’ajoute à la Féérie des dahlias, au parterre des hydrangeas et à la collaboration avec Excellence Végétale, sans oublier le Living lab de Végépolys.

Le Living lab de Végépolys est partie prenante dans le pavillon « le végétal de demain ». Une ouverture judicieuse vers le grand public puisque Terra Botanica s’affiche comme « le 1er parc européen ludique et pédagogique sur le végétal ». © LKP

Se raccrocher au territoire professionnel local

Denis Griffon, directeur du parc rappelle que « depuis le départ, Terra Botanica devait être pensé dans un écosystème incluant l’histoire du végétal de l’Anjou et les acteurs de la filière. Nous devons travailler avec eux et pour eux, en créant des partenariats et proposant des vitrines.» La dernière en date signe une intensification de la dynamique de présentation sur de vastes espaces amorcée, en 2016, avec le champ de dahlias d’Ernest Turc (entreprise située à Brain-sur-l’Authion comme Graines Voltz). Un dahlia Terra Botanica avait été baptisé en 2017. La plantation d’une collection d’hydrangeas en partenariat avec le collectif Hydrangea World Wide date, elle, de 3 ans

Interagir en permanence avec le public

Excellence Végétale intensifie sa collaboration démarrée en 2017 avec un jury grand public sur les géraniums Label rouge. Tous les fruitiers candidats au Label rouge sont ou seront implantés dans l’espace potager. Autre accroche territoriale, celle avec les rosiéristes de Doué-la-Fontaine qui annoncent, pour 2020, le baptême d’une rose au nom du parc.

Côté grand public, l’association des amis de Terra Botanica récemment constituée devrait évoluer avec une dynamique de rencontres et d’animations.

Immersion dans les couleurs

L’Instant chromatik place les visiteurs au sein d’une explosion de couleurs en présentant la gamme Facil’Eté® de Graines Voltz élue par Rustica.

« L’idée est de fournir des idées de massifs d’été foisonnants. Des feuillages sont aussi introduits car l’intérêt est parfois de savoir s’affranchir de la floraison », illustre Boris le jardinier de formation paysagiste, il a travaillé la gamme - plutôt des annuelles et un peu de vivaces - avec Graines Voltz.

Boris le jardinier présente la roue chromatique, outil pédagogique pour trouver des mélanges harmonieux de couleurs. Ce premier jardin débute l’expérience sensorielle de l’Instant chromatik. © LKP

Le premier jardin, appelé « roue chromatique », est symbolisé par un amphithéâtre de végétaux, un véritable arc-en-ciel. Les 4 jardins constituent un espace pédagogique sur les associations ou oppositions de couleurs ou encore l’usage de camaïeux.

Dans le 4è jardin dédié au végétal vertical, Graines Voltz peut observer l’évolution de ses grimpantes. « Dans l’ensemble, ce show room grandeur nature permet un retour sur le ressenti des visiteurs », complète Boris qui, après la conception scénographique, prend en charge la médiation de l’Instant chromatik.

Les créations locales étaient présentes depuis la création du parc avec des spécimens de végétaux et des panneaux moins dynamiques que les nouvelles mises en scène spacieuses et informatives. © LKP

Attention, Terra Botanica n’est pas un show room gratuit, plutôt un terrain de jeu pour les entreprises. Un espace de transmission et un site pour trouver des réponses à fournir ensuite au public.

Linda Kaluzny-Pinon