Cette bactérie qui s’attaque à plus de 200 espèces de végétaux, dont l’olivier, la vigne, les arbres fruitiers, les frênes, les chênes, les luzernes, ou encore les lauriers roses, sévit dans plusieurs pays bordant la Méditerranée.

L’enjeu de la campagne est de sensibiliser les voyageurs à ne pas rapporter de plantes dans leur bagage et de les acheter dans des lieux dédiés, afin de ne pas propager la bactérie.

Mais cette campagne vise également les professionnels du commerce des végétaux (pépinières, jardineries, collectivités locales, etc.) qui doivent être informés du risque Xylella et de ses symptômes, car ils constituent des acteurs de premier plan dans la prévention de la bactérie. Le ministère de l’agriculture revient sur quelques interdits qui doivent être rappelés aux acheteurs de végétaux. Notamment, lorsqu’ils s’approvisionnent dans des établissements situés dans des zones délimitées, ils ne sont pas autorisés à faire sortir ces végétaux de la zone réglementée.

Léna Hespel

Pour lire les dernières informations concernant Xylella, voir notre article publié début mai 2019 : http://www.lienhorticole.fr/actualites/xylella-fastidiosa-de-nouveaux-foyers-detectes-1,7,1420309080.html (point sur la situation en Europe et rappel de la conférence scientifique européenne qui aura lieu en octobre 2019 en Corse)

Plus d’informations sur le site du ministère de l’Agriculture et de l’alimentation : https://agriculture.gouv.fr/xylella-fastidiosa-la-campagne-de-communication et https://agriculture.gouv.fr/xylella-fastidiosa-lancement-de-la-campagne-dinformation-et-de-prevention