Concernant la mise en herbe des terres, le fermier reste libre du choix des cultures qu’il entend pratiquer. Notamment, afin d’améliorer les conditions de l’exploitation, l’article L. 411-29 du code rural autorise le fermier « à procéder au retournement de parcelles, à la mise en herbe de parcelles de terre ou encore à la mise en œuvre de moyens culturaux non prévus au bail ». En revanche, le propriétaire...
Contenu réservé aux abonnés du Lien Horticole

Pour y accéder : 3 possibilités !

31%

Vous avez parcouru 31% de l'article

Vous êtes déjà abonné, inscrivez-vous.

Inscrivez-vous ou identifiez-vous en haut du site. Vous aurez besoin de votre numéro d’abonné.

Je m'inscris
Vous n’êtes pas abonné, abonnez-vous.

Profitez de l’intégralité des contenus du site en vous abonnant en formule Intégrale ou 100% Numérique.

Je m'abonne
Vous n’êtes pas abonné, découvrez gratuitement.

Profitez, sans engagement, de tous les services de Le Lien Horticole pendant 1 mois, y compris l’accès complet au site Internet.

Je decouvre