Il n'existe pas de dispositions à ce sujet dans le statut du fermage. La règle est donc de se référer au bail puisque c'est le contrat qui vous unit avec votre propriétaire.

Car même si le propriétaire a changé, le bail, lui, est resté le même et les conditions sont semblables.

Si rien n'est prévu dans votre bail, comme cela semble être votre cas, vous pouvez vous référer aux usages locaux applicables dans votre région agricole.

Adressez-vous à la chambre d'agriculture de votre département. Ce recueil de règles viendra peut-être conforter l'usage que vous aviez du bois jusqu'au changement de propriétaire, à savoir la coupe pour le chauffage.

En cas de litige, il faut vous adresser au tribunal paritaire des baux ruraux, qui est compétent pour les conflits opposant propriétaire et fermier.