Malgré toutes les difficultés qu'il a rencontrées, Gilles Baron a repris la route, à son rythme. Il va visiter les principaux obtenteurs. Il fait le tri parmi les plantes et nouveautés qu'il y détecte dans toute la génétique horticole. Et il communique sur les cultivars qu'il considère comme les plus performants pour les massifs des villes.
Contenu réservé aux abonnés du Lien Horticole

Pour y accéder : 3 possibilités !

10%

Vous avez parcouru 10% de l'article

Vous êtes déjà abonné, inscrivez-vous.

Inscrivez-vous ou identifiez-vous en haut du site. Vous aurez besoin de votre numéro d’abonné.

Je m'inscris
Vous n’êtes pas abonné, abonnez-vous.

Profitez de l’intégralité des contenus du site en vous abonnant en formule Intégrale ou 100% Numérique.

Je m'abonne
Vous n’êtes pas abonné, découvrez gratuitement.

Profitez, sans engagement, de tous les services de Le Lien Horticole pendant 1 mois, y compris l’accès complet au site Internet.

Je decouvre