Acheter du matériel en commun revient à créer une indivision. Il reste à savoir si vous êtes soumis au régime légal de l'indivision régi par les articles 815 et suivants du code civil ou au régime conventionnel de l'indivision. Dans cette dernière hypothèse, les indivisaires concluent une convention qui est régie par les articles 1873-1 à 1873-18 du code civil. La convention définit le mode d'administration de l'indivision.

Dans le cadre du régime légal, l'indivisaire cédant est tenu de notifier par acte extrajudiciaire aux autres indivisaires le prix et les conditions de la cession projetée ainsi que les nom, domicile et profession de la personne qui se propose d'acquérir. Les coïndivisaires bénéficient alors d'un droit de préemption durant un mois.

Sous le régime conventionnel, les indivisaires peuvent aussi céder leur quote-part et un droit de préemption est reconnu aux coïndivisaires (article 1873-12 du code civil). Selon la doctrine, il semble que ce droit est soumis aux mêmes conditions de publicité, de forme et de délai que celle du régime légal et que la convention ne peut y déroger.