Même si de nombreuses observations tendent à montrer une baisse des captures de ce ravageur dans les zones infestées des côtes méditerranéennes, il convient de rester prudent et de ne pas baisser sa vigilance sur la surveillance, les mesures de lutte préventive et les actions d’éradication des foyers. Contre le charançon rouge du palmier (CRP), mieux vaut adopter une stratégie intégrée combinant les diffé...
Contenu réservé aux abonnés du Lien Horticole

Pour y accéder : 3 possibilités !

58%

Vous avez parcouru 58% de l'article

Vous êtes déjà abonné, inscrivez-vous.

Inscrivez-vous ou identifiez-vous en haut du site. Vous aurez besoin de votre numéro d’abonné.

Je m'inscris
Vous n’êtes pas abonné, abonnez-vous.

Profitez de l’intégralité des contenus du site en vous abonnant en formule Intégrale ou 100% Numérique.

Je m'abonne
Vous n’êtes pas abonné, découvrez gratuitement.

Profitez, sans engagement, de tous les services de Le Lien Horticole pendant 1 mois, y compris l’accès complet au site Internet.

Je decouvre