1. PORTRAIT DU CHAMPIGNON. Le polypore du chêne colonise essentiellement les arbres du genre Quercus et le plus souvent : les chênes pédonculés (Q. robur), les chênes pubescents (Q. pubescens), les chênes rouvres (Q. petraea) et les chênes verts (Q. ilex). Ponctuellement, il peut s'épanouir sur le châtaignier (Castanea sp.), le hêtre (Fagus sp.), le frêne (Fraxinus sp.) et le sapin (Abies sp.).
Contenu réservé aux abonnés du Lien Horticole

Pour y accéder : 3 possibilités !

7%

Vous avez parcouru 7% de l'article

Vous êtes déjà abonné, inscrivez-vous.

Inscrivez-vous ou identifiez-vous en haut du site. Vous aurez besoin de votre numéro d’abonné.

Je m'inscris
Vous n’êtes pas abonné, abonnez-vous.

Profitez de l’intégralité des contenus du site en vous abonnant en formule Intégrale ou 100% Numérique.

Je m'abonne
Vous n’êtes pas abonné, découvrez gratuitement.

Profitez, sans engagement, de tous les services de Le Lien Horticole pendant 1 mois, y compris l’accès complet au site Internet.

Je decouvre