Les végétaux disposent de leurs propres mécanismes de résistance aux températures élevées, qui dépendent aussi du rayonnement solaire, de l’humidité de l’air et de la disponibilité de l’eau du sol ou du substrat. La culture sous serres peut amplifier l’intensité des stress, surtout en condition caniculaire, mais la possibilité de contrôler l’environnement apporte aussi des solutions...
Contenu réservé aux abonnés du Lien Horticole

Pour y accéder : 3 possibilités !

10%

Vous avez parcouru 10% de l'article

Vous êtes déjà abonné, inscrivez-vous.

Inscrivez-vous ou identifiez-vous en haut du site. Vous aurez besoin de votre numéro d’abonné.

Je m'inscris
Vous n’êtes pas abonné, abonnez-vous.

Profitez de l’intégralité des contenus du site en vous abonnant en formule Intégrale ou 100% Numérique.

Je m'abonne
Vous n’êtes pas abonné, découvrez gratuitement.

Profitez, sans engagement, de tous les services de Le Lien Horticole pendant 1 mois, y compris l’accès complet au site Internet.

Je decouvre