Les gazons et les pelouses ne sont pas uniquement des endroits où il est agréable de s’allonger par une belle journée d’été… Ils rendent bien d’autres services ! Tout d’abord, le gazon contribue à lutter contre la surchauffe : la température ressentie sur une surface engazonnée est inférieure de 5 à 9°C à celle ressentie sur l’asphalte ou le béton. Le gazon absorbe également le bruit, ce qui explique sa présence fréquente entre les rails des tramways notamment. Il capte et retient la poussière, contribuant à la qualité de l’air, et sert de filtre naturel grâce aux microorganismes qu’il abrite, contribuant à la qualité de l’eau. Enfin, la surface des feuilles d’un gazon entretenu est au final considérable. Ce dernier va ainsi capter 10 à 12 tonnes de C02 par hectare et par an.

GNIS