Selon l'article 1385 du code civil, « le propriétaire d'un animal, ou celui qui s'en sert, pour ce qu'il est de son usage, est responsable du dommage que l'animal a causé, soit que l'animal fut sous sa garde, soit qu'il fut égaré ou échappé ».

Cet article crée une présomption de responsabilité à l'encontre du gardien de l'animal.

La responsabilité est engagée dès que la victime a apporté la preuve de l'intervention de l'animal dans la réalisation du dommage.

La victime doit prouver l'existence d'un lien direct entre le comportement de l'animal et le dommage subi.

Dans votre cas, le plus difficile est de rapporter une preuve. Idéalement, il faudrait faire constater la présence du taureau dans le champ des vaches par constat d'huissier.

Par ailleurs, il existe un délai d'un an pour agir. Au-delà, la procédure est plus compliquée à mettre en oeuvre.

Nous vous conseillons de prendre contact avec le service juridique de votre assurance avant d'engager une telle procédure.