L’article L.411-35 du code rural interdit au preneur de sous-louer les biens pris en location. On est dans le cas d’une sous-location prohibée lorsque le preneur a mis le bien, ou une partie de celui-ci, à la disposition d’un tiers moyennant un loyer, une redevance ou toute autre contrepartie. En cas de litige, c’est le juge qui va déterminer la nature de la convention passée par le preneur. D’après la jurisprudence, le point de savoir...
Contenu réservé aux abonnés du Lien Horticole

Pour y accéder : 3 possibilités !

33%

Vous avez parcouru 33% de l'article

Vous êtes déjà abonné, inscrivez-vous.

Inscrivez-vous ou identifiez-vous en haut du site. Vous aurez besoin de votre numéro d’abonné.

Je m'inscris
Vous n’êtes pas abonné, abonnez-vous.

Profitez de l’intégralité des contenus du site en vous abonnant en formule Intégrale ou 100% Numérique.

Je m'abonne
Vous n’êtes pas abonné, découvrez gratuitement.

Profitez, sans engagement, de tous les services de Le Lien Horticole pendant 1 mois, y compris l’accès complet au site Internet.

Je decouvre