Une circulaire du 17 juillet 2013 définit les conditions d'emploi du gazole non routier à titre exclusif comme carburant pour l'alimentation des moteurs de tracteurs de type agricole ou forestier destinés à l'emploi dans l'exploitation agricole ou forestière pour des travaux agricoles ou forestiers.

Ces derniers ne peuvent fonctionner au GNR que pour effectuer les travaux définis par l'article L. 722-2 du code rural.

Autrement dit, les travaux purement agricoles (entretiens du sol, épandages d'engrais, récoltes…), les transports de matières agricoles ou forestières, à condition qu'ils soient directs entre le lieu de l'activité agricole et un lieu de stockage ou inversement, mais aussi les travaux d'entretien de la végétation (fauchage des accotements, élagage de végétation en bord de route, entretien des fossés ou curage de canaux s'il s'agit d'un nettoyage des végétaux…), précise une note du service des agroéquipements de Trame.

Pour les autres utilisations (travaux publics, déblaiement de matériaux…), le moteur du tracteur agricole doit être alimenté avec du gazole blanc.