Avec cette étude, FranceAgriMer a voulu « recueillir les premiers éléments de compréhension concernant la manière dont les végétaux importés parviennent aux collectivités ». Des éléments qualitatifs, critères de choix, par exemple, et quantitatifs, pour avoir un ordre de grandeur des flux de végétaux importés. Mais, plus qu'une quantification fine des importations par les collectivité...
Contenu réservé aux abonnés du Lien Horticole

Pour y accéder : 3 possibilités !

5%

Vous avez parcouru 5% de l'article

Vous êtes déjà abonné, inscrivez-vous.

Inscrivez-vous ou identifiez-vous en haut du site. Vous aurez besoin de votre numéro d’abonné.

Je m'inscris
Vous n’êtes pas abonné, abonnez-vous.

Profitez de l’intégralité des contenus du site en vous abonnant en formule Intégrale ou 100% Numérique.

Je m'abonne
Vous n’êtes pas abonné, découvrez gratuitement.

Profitez, sans engagement, de tous les services de Le Lien Horticole pendant 1 mois, y compris l’accès complet au site Internet.

Je decouvre