Il peut paraître paradoxal de promouvoir la végétalisation dans un territoire couvert à plus de 90 % par la forêt amazonienne. Pourtant, la Guyane fait face à de nombreux défis auxquels les plantes peuvent apporter des réponses : des îlots de chaleur pouvant atteindre 50 °C en ville, de nombreux projets d’urbanisation et de construction d’infrastructures, un contexte social plutôt complexe, avec un taux...
Contenu réservé aux abonnés du Lien Horticole

Pour y accéder : 3 possibilités !

8%

Vous avez parcouru 8% de l'article

Vous êtes déjà abonné, inscrivez-vous.

Inscrivez-vous ou identifiez-vous en haut du site. Vous aurez besoin de votre numéro d’abonné.

Je m'inscris
Vous n’êtes pas abonné, abonnez-vous.

Profitez de l’intégralité des contenus du site en vous abonnant en formule Intégrale ou 100% Numérique.

Je m'abonne
Vous n’êtes pas abonné, découvrez gratuitement.

Profitez, sans engagement, de tous les services de Le Lien Horticole pendant 1 mois, y compris l’accès complet au site Internet.

Je decouvre