Dans votre cas, il s'agit de la vente d'un bien indivis sur lequel il y a une hypothèque judiciaire au profit d'un créancier personnel d'un indivisaire. L'article 2414, alinéa 3, du code civil prévoit que l'hypothèque se transfère sur la totalité du prix de la vente, et non sur la seule quote-part de l'indivisaire concerné par l'hypothèque. Autrement dit, la banque percevra l'intégralité du prix de la vente, dans la limite de sa créance. Ceci vous explique pourquoi la transaction est en pratique bloquée. Et ce, jusqu'à la mainlevée de l'hypothèque. Vous ne pouvez rien faire dans ce sens. C'est au débiteur d'intervenir, selon sa situation financière et la nature de l'hypothèque judiciaire, pour en obtenir la réduction ou la radiation.