« En tant que neveu, vous n’avez pas la qualité d’héritier réservataire. Vous n’avez pas de minimum légal qui vous soit réservé sur la succession de votre oncle. Vous n’aurez donc pas la possibilité de vous opposer aux actes faits par lui, quelles que soient les opérations réalisées (viager, donation déguisée…) », affirme Charles-Alexandre Langlois, notaire à...
Contenu réservé aux abonnés du Lien Horticole

Pour y accéder : 3 possibilités !

30%

Vous avez parcouru 30% de l'article

Vous êtes déjà abonné, inscrivez-vous.

Inscrivez-vous ou identifiez-vous en haut du site. Vous aurez besoin de votre numéro d’abonné.

Je m'inscris
Vous n’êtes pas abonné, abonnez-vous.

Profitez de l’intégralité des contenus du site en vous abonnant en formule Intégrale ou 100% Numérique.

Je m'abonne
Vous n’êtes pas abonné, découvrez gratuitement.

Profitez, sans engagement, de tous les services de Le Lien Horticole pendant 1 mois, y compris l’accès complet au site Internet.

Je decouvre