En 2010, Olivier et Thomas et Roué décident de moderniser le rempotage. Le poste mobile est remplacé par un poste fixe disposé sous abri, avec un dépilage automatique des pots. Après le rempotage, un robot de regroupage permet le placement des pots sur la remorque (il suffit d'entrer au préalable le litrage correspondant). « Cet investissement permet de ne mobiliser que trois opérateurs (l'un rempote, deux autres vont disposer les pots sur le site de culture) au lieu de cinq et de rempoter toute l'année afin de répondre à une demande estivale », précise Thomas Roué, cogérant des pépinières Roué, situées à Plouigneau (29).

V.V.

aucun