Des roses à croquer
/
  • Peter Cox, fondateur de Pheno Geno Roses, n’a pas peur de bousculer tous les codes et habitudes. Il explore tous les potentiels des rosiers de jardin, via ses multiples expériences professionnelles, ses réseaux de producteurs, ses partenaires de la recherche en génétique… ©Odile Maillard

  • Les premiers cultivars de roses comestibles ont reçu l’appui de marraines et parrains célèbres en Europe : champion en glaces, chocolatière investie via la télévision... Les pots révèlent tout cela aux consommateurs. ©Odile Maillard

  • Une petite recette de bonbons à la rose, directement sur le pot, pour donner envie aux consommateurs d’acheter puis d’utiliser ces roses à savourer. ©Odile Maillard

  • Le vrai lancement commercial, c’était à IPM 2019. Les glaces aux saveurs de roses comestibles ont eu grand succès. Les plus hésitants des visiteurs professionnels n’ont pu résister. ©Odile Maillard

  • Stand rose, veste rose, des roses partout : le stand était immanquable. Ici, Peter Cox avec le champion néerlandais des glaces : Théo Clevers. ©Odile Maillard

  • De gauche à droite sur la photo : Mario Kurt Gigerl, responsables de comptes clients pour l’Europe, puis Théo Clevers et son épouse. Toute l’équipe s’est mobilisée trois jours durant pour faire déguster les glaces, bonbons et chocolats à la rose. ©Odile Maillard

  • De gauche à droite sur la photo : Willianne Sluiter, productrice de roses comestibles, et de gourmandises à la rose. Avec Madame Clevers, elles ont participé à la promotion des roses comestibles durant le salon IPM. ©Odile Maillard

  • Des roses comestibles, riches en antioxydants et vitamine C… assure la firme Pheno Geno Roses qui a procédé à des recherches spéciales. ©Odile Maillard

  • La gamme « Taste Of Love Roses » fait l’objet d’un panel de documents de promotion, déclinés sous forme de de brochure, d’un livre de recettes, d’animations mises en avant sur les réseaux sociaux… ©Odile Maillard

  • Des glaces à la rose : leurs saveurs évoquent vraiment la framboise, le citron frais, la citronnelle, les fruits, la fraise… et bientôt l’abricot, la poire, l’eau de rose… ©Odile Maillard

  • Pour Peter Cox : « La gamme des fleurs comestibles, c’est une petite réponse. Avec les saveurs, les couleurs, les atouts santé (vitamines, antioxydants…), les huiles essentielles… et les nouvelles technologies, nous encore avons tout à (ré)apprendre du rosier et de ses potentiels ». ©Odile Maillard

L’hybrideur Peter Cox, atypique, et son équipe, étaient immanquables – tous en rose - sur leur grand stand au salon allemand IPM Essen en janvier 2019.

L’occasion de goûter des chocolats, des bonbons, du pétillant, de la glace… tout à la rose, mais avec des saveurs très diverses selon les cultivars de rosiers utilisés.

L’occasion également d’impliquer des célébrités et des professionnels.

Présentation en images...

Odile Maillard

Pour en savoir plus : « Des roses belles, fragrantes, goûteuses, comestibles, et bonnes pour la santé ! », dans le Lien horticole n°1089 d’octobre 2019.